Générateurs de sites statiques

mercredi 10 avril 2019

Plusieurs générateurs seront présentés lors de ce café :

  1. Hugo avec R pour la réalisation d’un site de laboratoire par Colin Bousige, Chercheur CNRS au laboratoire LMI (Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces)
  2. Nanoc par Romain CHAIX, étudiant L3 Informatique-Mathématiques à l’UCBL
  3. Jekyll par Yves Caniou, Maître de Conférences de l’UCBL-LIP.

Les outils de création de sites dynamiques - wiki et CMS - ont facilité la création de sites et de blogs par le plus grand nombre. Cependant ces outils ne sont pas dénués d’inconvénients :

  • ils sont très sensibles aux failles de sécurité, ce qui implique de surveiller attentivement les mises à jour et les logs
  • ils sont consommateurs de ressources serveur, nécessitant des hébergements spécifiques pour les gros volumes de visiteurs
  • ils supportent mal les montées en charge, et sont ainsi très sensibles aux attaques DDoS ou aux affluences de visiteurs
  • ils constituent souvent de vraies usines à gaz, surdimensionnées vis-à-vis des besoins et nécessitant des bases de données.

Depuis quelques années, les sites statiques font leur retour en grâce avec l’apparition des générateurs de sites statiques. Sur la base de simples fichiers textes, un programme génère un site composé uniquement de pages statiques qu’il suffit ensuite d’héberger. Ainsi, les problèmes de sécurité sont presque inexistants et il est possible de s’héberger sur un serveur très modeste. Il est de plus possible de suivre toutes les modifications et de travailler collaborativement grâce à git.

(*) Texte de présentation du café repris de l’article : https://www.sylvaindurand.fr/site-statique-avec-jekyll/

Consulter le support de présentation de Hugo + R Markdown